" De sable à trois coquilles d'argent"
Le blason d'Hermaville

Envoyez un message

 

 
 
 
 
 
 
 
 

 


Comment se définit le graffiti ?

Le terme "graffiti" (au singulier : graffito), vient du mot italien graffiare signifiant "griffer". Ce sont des écrits ou des dessins fortuits, instinctifs et circonstanciels gravés sur la pierre, le bois ou d'autres supports tendres. Les graffiti (ce mot ne prend pas de "s" au pluriel) sont les témoignages de notre passé. On les trouve sur les murs d'églises, de châteaux, de maisons à colombages, dans les cachots, les tours, les moulins à vent, les carrières souterraines, sur les rochers, etc ...

 

Le phénomène des inscriptions gravées anciennes ne peut être comparé à l'explosion des graffiti contemporains. Le "tag", signature peinte personnalisé dont la démarche est différente, n'a qu'une durée de vie limitée et ne laissera pas de trace dans le temps. Pour en savoir plus, retrouvez le site du musée des murs de Verneuil en Halatte (60) , et du musée des graffitti de Marsilly (17)

  Les formes et symboles divers

   Les motivations de réalisation sont tout aussi diverses. Elles peuvent Triple enceinte, carré magique, marques compagnonniques, blasons, coeurs, rosaces, mains, formes de pieds, noeuds, formes géométriques, roues, outils, ...être ludiques, événementielles, revendicatrices, dénonciatrices, contestataires, amoureuses, parfois votives, etc ...

Afin de faciliter la visualisation, j'ai redessiné les contours afin de mieux observer les détails des graffitis sur le mur de l'Eglise d'Hermaville.